Les Oubliés de la guerre d'Indochine




Dans cet ancien camp militaire, sont arrivés en avril 1956, 1200 personnes, dont 740 enfants, rapatriés d'Indochine. Après les accords de Genève de 1954 et le retrait de la France du Sud-Vietnam. l'Etat a pris en charge ces couples mixtes ou ces veuves de Français (soldats ou fonctionnaires), l'Etat les a hébergés provisoirement dans ce camp de transit. Puis les a oubliés. Cela fait cinquante ans qu'ils attendent, cinquante ans qu'ils vivent là .